NL

ITB @ Facebook ITB @ Twitter ITB @ LinkedIn Blog ITB

 
 





Aperçu statistique

En guise d'aperçu statistique, nous nous limiterons à fournir ici un résumé des principales données qui sont disponibles à ce jour sous la forme d'un texte de présentation du secteur sous des aspects tant européen que national.

La navigation intérieure en Europe

Le réseau fluvial de l'Union Européenne représente environ 30.000 kilomètres de voies navigables dont les principaux axes sont concentrés dans la zone des pays les plus irrigués que sont l'Allemagne, les Pays-Bas, la France,  la Pologne, la Roumanie, la Belgique, la Hongrie, la République tchèque, la Bulgarie, l'Autriche et la Slovaquie.

Sur ce réseau fluvial, on dénombre au 31/12/2006 une flotte communautaire constituée de :
    • 10.318 bâtiments destinés au transport de cargaisons sèches de 11.222.520 tonnes de capacité ; 
    • 1.610 bateaux citernes de 2.278.995 tonnes de port en lourd ; 
    • 2.195 remorqueurs et pousseurs d'une puissance totale de 775.843 kW.
Cette flotte communautaire de 14.123 bâtiments jaugeant 14.377.358 tonnes et de 4.660.361 kW de puissance réalise annuellement des prestations de l'ordre de 138 milliards de tonnes kilomètres ou 503 millions de tonnes de marchandises.

La navigation intérieure en Belgique

Le réseau des voies fluviales

La Belgique est, du point de vue de la densité, l'un des pays européens le mieux équipé, avec plus de 1.500 kilomètres de voies d'eau pour une superficie totale de 31.000 km².

Ce réseau fluvial est constitué de trois grands axes verticaux que sont :

    • à l'Est : la liaison Namur - Liège via la Meuse ;
    • au Centre, l'axe Anvers - Bruxelles - Charleroi ;
    • à l'Ouest, la liaison Gand- Tournai ;

et de deux axes horizontaux représentés par :

    • la transversale Nord reliant Bruges - Gand - Anvers et Liège via le Canal Albert ;
    • la transversale Sud reliant Tournai - Charleroi et Namur.

Ce réseau a l'avantage d'être un carrefour de par sa localisation au centre de l'Europe. Des centres économiques importants et de grands ports maritimes et intérieurs (Anvers, Liège, Bruges, Bruxelles, Charleroi, Gand, ...) peuvent être atteints par des bateaux de gabarit de type européen (de 1.350 tonnes de capacité). De plus, des travaux sont en cours afin d'améliorer plus encore ce réseau fluvial étendu qui s'est développé en grande partie sur base des cours d'eau naturels existants (la Meuse, la Sambre, l'Escaut et la Lys).

En outre, ce réseau remplit depuis longtemps, une multitude de fonctions pour nombre de secteurs et industries autres que la batellerie, tels que l'irrigation, la protection contre les inondations, la fourniture en eau potable, les activités de tourisme fluvial et de loisirs nautiques, la fourniture d'énergie hydro-électrique,...

  • La flotte de navigation intérieure belge et activités connexes

D'un point de vue technique, une cale belge diversifiée permet une interaction efficace entre le matériel de transport, la variété des marchandises à transporter et la diversité de gabarit des voies navigables.

Au 31 décembre 2014, la flotte d'entrepreneurs de navigation intérieure domiciliés en Belgique était composée de 

    • 983 bâtiments à cargaisons sèches d'une capacité totale de 1.524.715 tonnes ;
    • 184 bateaux citernes offrant un port en lourd total de 353.085 tonnes ;
    • et de 96 pousseurs de 49.257 kW de puissance.

Cette cale offre une large gamme de bateaux au niveau de leur capacité allant des plus petits (spits) aux plus grands (barges) qui peuvent charger jusqu'à 4.000 tonnes de marchandises.

Sur base de l'évolution de la flotte de cargaison sèche et liquide, on constate une tendance à la réduction du nombre des bâtiments de navigation intérieure mais l'évolution du tonnage moyen montre par contre une évolution sans cesse croissante de la capacité moyenne des bâtiments. Si l'on se concentre sur la composition de la flotte, on remarque la prédominance de la catégorie des automoteurs avec un coefficient de motorisation en constante évolution.

A côté de cette batellerie artisanale, il existe une population non navigante représentée par les affréteurs, les experts navals, les éclusiers, les préposés de l'administration et de nombreuses autres personnes dont il est impossible de déterminer avec précision le nombre exact, étant donné, d'une part le caractère hétérogène du groupe et d'autre part, le caractère occasionnel et variable de leur apport.

Malgré tout, les statistiques de l'INASTI et de l'ONSS permettent une approche chiffrée des professionnels ayant l'activité d'indépendant et de salarié en batellerie. En 2006, près de 8.000 intervenants étaient ainsi recensés comme population active concernée par le transport fluvial.

  • Les prestations de transport

La comparaison intermodale montre sans équivoque la suprématie du transport par route par rapport au transport par chemin de fer et par voie navigable. Quoiqu'il en soit, la navigation intérieure tend à augmenter ses prestations exprimées tant en tonnes transportées qu'en tonnes kilomètres.


En 2006, la part des trois modes de transports terrestres dans le tonnage total national de 713,589 millions de tonnes était de l'ordre de 23 % pour la navigation intérieure, de 9 % pour le chemin de fer et de 68 % pour la route.

En particulier, le tonnage total transporté sur le réseau fluvial belge, tous pavillons confondus, s'est élevé au cours de l'année 2006 à 166,447 millions de tonnes et les prestations étaient de l'ordre de 8,973 milliards de tonnes kilomètres. Cela représente 74,554 millions de tonnes à l'importation, 49,124 millions de tonnes pour l'exportation, 37,596 millions de tonnes pour le trafic intérieur et 5,173 millions de tonnes en trafic de transit.

Comparé aux autres modes de transport, le transport fluvial est généralement le mode de transport le meilleur marché qui convient particulièrement aux grands tonnages et aux marchandises en vrac, mais qui ne délaisse pas pour autant les transports spécialisés tels que le transport de produits dangereux, de conteneurs et de grandes pièces indivisibles.

    Copyright : 2008 ITB - All rights reserved. © Sitemap Drukpersstraat 19 Rue de la Presse
Brussel 1000 Bruxelles
Tel: +32 2 217 09 67 - Fax: +32 2 219 91 86
website: www.itb-info.be - email: